Ne pas courir deux lièvres à la fois…

Coucou mes petits canards!!!

 

Me revoilà pour de nouvelles aventures! Après un week-end entre travail et repos bien mérité, je décidai, dimanche soir de me rendre au cybercafé afin d’écouler mes dernières heures de crédit avant mon déménagement, entre recherche pour mes cours et discussion réconfortante avec ma petite Hélène.

Après ce bon moment, je commence à débrancher mon petit ordinateur et à plier bagage, quand soudain, deux charmants jeunes hommes m’interpellent pour me demander conseil sur une lettre de motivation en anglais (ayant entendu mon inimitable accent, ils se sont dit que j’étais anglophone!).

Ravie de pouvoir aider, je me suis donc attelé à la correction de leur lettre qui, somme toute, était plutôt bien rédigée!

Nous discutons un peu et il se trouve qu’en plus du français, ces deux là maîtrisent plutôt bien le français (mieux que mes étudiantes futures profs de français!!). Ce sont deux chrétiens maronites qui habitent le quartier.

Pour me remercier de mon aide, ils insistent pour m’inviter à manger… Il est 23h, mais soit, mais je n ai pas encore mangé et de surcroit, l’un d entre eux est particulièrement charmant!!!

Ils m’emmènent donc dans un charmant restaurant libanais pour goûter aux aux spécialités locales. J’ai droit aux kebbes, au saaj, à plein d’autres plats dont je ne me souviens pas le nom, au narghileh et aux compliments qui pleuvent de toute part, une tradition oubliée dans les pays occidentaux mais très commune ici et tellement agréable!!!

Après s’être repus, mes chevaliers servants m’emmènent en bord de mer pour me chanter la sérénade au clair de lune (pleine, s’il vous plaît!) et en français!!!! Il se trouve que ces deux là ont un répertoire en chanson française impressionnant, bien plus étendu que le mien! Je ne vous l’ai peut-être pas encore dit, mais Nostalgie est une des radios les plus écoutée par les francophones du Liban et même par certains non-francophones!!!

A ce moment précis, je me trouve dans une situation bien étrange, du jamais vécu: je suis courtisée (le mot convient tout à fait à la circonstance) par deux amis d ‘enfance en même temps… Je dois dire que cette conjoncture inédite est on ne peut plus plaisante.

Après cette petite escapade en bord de mer, ils m’emmènent, là-haut, sur les hauteurs pour contempler la vue la plus incroyable qu’il m’ait été donnée de voir du Liban jusqu’à présent. Sous mes pieds, s’étale un sixième du Liban sous forme de petites loupiotes multicolores… Je contemple cette luminescence vallonnée, comme sur le toit du monde. C’est vraiment époustouflant.

Il se trouve que mes deux compères (apparemment, très fortunés) habitent juste en dessous de notre perchoir et profitent de cette vue panoramique imprenable tous les jours que Dieu (ou Allah, pour d’autre!) fait!

A la fin de cette étonnante soirée, mes « prétendants » me déposent à mon appartement, après m’avoir promis de me faire visiter tout le Liban, de m’appeler souvent, de m’emmener Vendredi prochain jouer de la guitare et chanter dans un pub, d’être là si j’avais besoin de quoique ce soit, et j’en passe….

Il est quatre heures du matin et je vais me coucher, non sans avoir reçu un message d’un des gentlemen me remerciant pour cette soirée!!!

Le lundi matin, le réveil à 7h30 est difficile! Mais je dois très vite m’activer afin de finir mes bagages en vue de mon déménagement.

Tout d’abord, nous allons visiter nos futures habitations accompagnées de Randa (ma maître de stage). Après avoir traversé les quartiers bombardés peuplés de « soldats de Dieu », le van (qui sert de bus et qui roule comme s’il faisait un rallye entre les voitures, mais bon c’est une habitude à prendre!) nous dépose devant le campus gardé par l’armée ET la police. Là nous pénétrons le mur d’enceinte couronné de barbelés, puis la seconde fortification, pour arriver à un campus tout neuf, flamboyant, en contraste complet avec l’aspect apocalyptique des environs!!!

Nous allons voir le responsable des logements, celui-ci nous dit que sur le campus on n’a rien à craindre (et je le crois, vu la présence policière à chaque porte de chaque bâtiment!), mais que si l’on sort du côté est (là où je prends le bus!) il vaut mieux ne pas être seule, et SURTOUT, ne jamais prendre de photos! Apparemment, un touriste allemand s’est fait prendre en otage le mois dernier par le Hezbollah, pour avoir commis cet acte irréparable!!! Vous me pardonnerez donc de ne pas pouvoir vous montrer les ravages de la guerre dans cette partie de la ville!!!! L’autre recommandation proférée, est de ne jamais parler de politique sur le campus, car même si sur le campus même, rien ne peut m’arriver, faut pas trop pousser la chance!!! Ah, oui, j’oubliais, il y a une piscine en plein air, mais je n’ai pas le droit de l’utiliser car elle se trouve du côté Est du campus, donc visible des immeubles et, comme je suis une fille… Bref, ils ne veulent pas courir le risque de retrouver un piscine à l’eau rougeoyante au cas où l’un des gars du Parti me voie de sa fenêtre et décide de me tirer comme un lapin (une autre référence au titre!!!) pour cet outrage!

A part ça, le campus est magnifique, jonché des fleurs les plus exquises: des hibiscus d’un rouge flamboyant fleurissent de toute part, des jasmins enivrent mes narines de leur parfums subtil et d’autres fleurs inconnues réjouissent mon regard, où qu’il se pose!

Bon seul inconvénient, il faut l’avouer, je dois être rentrée avant 23h sinon, je suis bloquée dehors jusqu’à 6h du matin, et les visites ne sont autorisées que de 8h à 20h… Une vraie vie de jeune fille!

Ma chambre est tout neuve, grâce à une mésentente entre le doyen et le responsable des logements (qui voulait au départ me faire partager la chambre avec Valérie… NON!!!), j’ai droit à une chambre plus spacieuse, avec un lit 2 places, mon petit frigo, mon micro-onde (à venir!), ma climatisation (mais je sais pas si elle va beaucoup servir), ma grande baie vitrée (ça c’est pas terrible pour les coups de feu!!!), ma douche haute pression (ça change du filet d’eau de Mansourieh!)… Ici, c’est un peu un hôtel, on me change les draps une fois par semaine (ou plus si je le veux!), j’ai droit à mes petits jetons pour faire la machine, et tout, et tout!!!!

Nous partons donc voir le doyen pour régler les derniers détails, puis ils nous affrète une BMW spacieuse avec chauffeur pour effectuer le transfert de nos affaires, enfin des miennes au final, puisqu’il semble que Valérie ne veuille pas profiter de ce logement (?)…

J’emménage donc dans mon nouvel espace, exténuée par cette journée harassante (enfin plutôt par le manque de sommeil dû à mes escapades nocturnes!). Je tire les rideaux pour aller me coucher, quand soudain, j’entends comme des coups de feu qui viennent de l’Est… Anxieuse, je fais ce qu’il ne faut pas faire dans telle situation: je me précipite à la fenêtre pour regarder ce qui se passe! Quel plaisir de voir que ce ne sont que des feux d’artifices qu’ils ont lancés rien que pour me souhaiter la bienvenue!!!

Ne vous inquiétez donc pas, tout est pour le mieux ici, même si on ne peut pas avoir le calme (!) :

Pendant la rédaction de ce post, j’ai été interrompue par un coup de fil d’un de mes courtisans, un autre feu d’artifice, et la visite d’une de mes étudiantes préférée qui est venue me lire ses poèmes!!!

Cette petite est un amour et elle écrit des poèmes incroyables. Elle va m’en faire une copie et je vous ferai partager ceux qu’elle a écrit sur la guerre (celle de 2006…) et sur la vie, elle m’en a donné la chair de poule! Malheureusement, je risque de ne plus l’avoir en cours, car elle est en stage pour un emploi gouvernemental pour lequel elle avait postulé il y a deux ans de cela.

J’ai un peu peur de faire un traitement de faveur, alors dites moi ce que vous en pensez: cette petite n’avait pas raté un seul de mes cours jusqu’à aujourd’hui, elle participait activement, elle est venue exprès chez moi (1/2h à pied!) pour me me rendre un devoir que j’avais demandé pour aujourd’hui (et que la moitié des autres ne m’a même pas rendu!) et elle propose de me rendre tout les autres devoirs que je demanderai à la classe. La contrepartie, c’est que je ne lui impose pas la présence obligatoire (qui est notée pour les autres) puisqu’elle est en stage et que je lui donne des notes d’oral dans des circonstances informelles (comme ce soir).

Moi je crois que je ne peux pas lui refuser ça. Mais dites moi ce que vous en pensez s’il vous plaît, car j’ai peur que mon jugement soit altéré par la sympathie que j’ai pour cette étudiante.

Je vous remercie de votre soutien et je vous envoie plein d’amour!

A très vite mes petits loups!

Commentaires:

11 Réponses à “Ne pas courir deux lièvres à la fois…”

  1. viiiiiiiiiiiiiiiiiiii
    viiiiiiiiiiiiiiiiiiii écrit:

    coucou mine

    ca fait plaisir d avoir des news de toi.
    Alors comme ca on se fait courtiser????
    Bravoo , tu es partie pour un boulot ou pas ??
    je rigole, je pense que ca fait du bien de temps en temps un peu de compliment de charmant jeune homme.
    Par contre il ne faut pas faire de betises avec eux pense au pays ou tu es.

    Pour ton eleve : d un point de vue exterieur c est du favoritisme .Desole mais c est vrai
    Apres je comprend que tu l apprecie mais bon il faut poser le pour et le contre mine.
    A toi de choisir .

    Gros bizou seductrice mine

    vi

  2. viiiiiiiiiiiiiiiiiiii
    viiiiiiiiiiiiiiiiiiii écrit:

    ps: toi aussi tu es une BELLE FEMME

  3. Lilou
    Lilou écrit:

    coucou ah enfin des nouvelles!

    Bon alors je vois que tu te fait courtiser t as bien raison profite!
    Sinon pour ton eleve bin je dirais que pour les devoirs ecrit du moment qu elle les rend pas en retard c est bon mais pour la note d orale tu peux envisager de la noter sur un expose en classe par exemple, elle doit pouvoir se liberer au moins une fois quand meme.

    Gros bisous ma belle.

  4. Lilou
    Lilou écrit:

    Oua j ai fait pleins de fautes d orthographes lol

  5. papy poune
    papy poune écrit:

    Je ne vais pas parler de choses qui ne regardent pas un papa poune.
    Je dirai simplement que je connais une personne qui a obtenu des dérogations pour pouvoir faire son stage et que je ne pense pas que ces dérogations soient consécutives à du favoritisme
    bisous

  6. LN
    LN écrit:

    Salut heureuse d’avoir de tes nouvelles! J’allais justement envoyer Lapin Or à ta rescousse, mais je vois qu’il n’y en a pas besoin! Mademoiselle se faisait courtiser pendant qu’on se faisait du soucis!! c’est du joli ça! bravo! Contente de voir que tout va bien pour toi ma belle! Tu peux pas demander à tes amis de donner des cours de dragues aux Français? Les beaux jours sont arrivés du coup les hormones travaillent ses chers mâles occidentaux… par conséquent… ça siffle pas mal… lol Je vois que ton déménagement c’est plutôt bien passé! Tu es comme à l’hotel en fait!! la class!!!! (non pas la classe, car tu y es assez en journée – oui, le jeu de mot est pas top, mais bon… on fait ce qu’on peut hahahaha)Effectivement ne prends pas de photos et tempis pour la piscine (même si ça doit te faire râler quand même non??)! Quant à ta jeune élèves, je en pense pas que ce soit du favoritisme, étant donné qu’elle a l’air de se donner beaucoup de mal et qu’elle a l’air sérieuse.

  7. bubullearoundtheworld
    bubullearoundtheworld écrit:

    Merci a tous de vos remarques pour mon eleve, si d autres souhaitent se manifester sur ce sujet, qu ils n hesitent pas!

    Ma petite LN, c est vrai que pour la piscine c est ralant, mais y a pire dans la vie, et puis, il me reste la mer… enfin a certain endroits seulement!!!
    En ce qui concerne ton jeu de mot, moi il me fait beaucoup rire. On n’est pas amies pour rien! Hihihi!
    Mais l’hotel n’est pas si paradisiaque que ca: je peux pas rentrer apres 23h et en plus je peux recevoir personne (je l ai appris hier, alors qu une de mes etudiante m a accompagne pour ramener mes courses et que la bonne femme de la securite l a interpelee a la sortie!!! J ai quand meme reussi a faire entrer quelques bieres!!!)

  8. CHOUBA
    CHOUBA écrit:

    Salut ma poulette.

    Tout d’abord je te remercie pour tes recits. Ils sont tellement bien ecrits que je vis tes aventures… le campus, ce contraste entre dehors et dedans, cahos et confort, le tout dans une ambiance d’irréalisme et de peur…
    (en tout cas, c’est comme ca que je vis ton post!!)
    Concernant ton étudiante, tu as affaire à une jeune qui se bouge pour ses études, et pour remplir son CV, qui propose de faire les 2 en meme temps. en plus tu sais bien que si elle vient pas en cours il faudra qu’elle buche encore plus chez elle. Au final, elle sera bien plus méritante que les autres étudiants. De plus, si tu ne lui permet pas d’etre absente tu lui impose de choisir entre etudes (qui lui serviront pour son evolution professionnelle ultérieure) et son stage (qui lui apporte de l’experience et des connaissances pour trouver du travail).
    Dilemne pour toi, mais dilemene pour elle aussi…
    Cependant, si tu as un supérieur, ou un chef d’étude ou quelque chose comme ca, tu devrais lui demander son avis, voire son aval. Tu dormiras mieux, et tu te mets personne à dos, et tu ne risques pas le renvoi de cette jeune (si c’est dans le reglement?). Le tout est de faire ce que l’on croit juste, tout en étant reglo avec tous ceux qui sont concernés. Exercice difficile… Alors bon courage poulette.

    BIz Chouba

  9. Ln
    Ln écrit:

    Ouais, pas si paradisiaque que ça effectivement! Je pensais tout de même qu’une amiE (fille donc) pouvait rentrer… Tu es la pour travailler quoi! J’espère que tout se passe bien!
    Gros POUTOUX ma bubulle
    P.S: le chameau va pas beaucoup mieux lol

  10. bubullearoundtheworld
    bubullearoundtheworld écrit:

    Ma petite Chouba,
    Merci pour ton petit commentaire! En effet, tu as bien capte l ambiance de ce mail, si ce n est qu en realite je ne ressens pas vraiment la peur.
    gros bisous et a tres vite!

  11. kiwi
    kiwi écrit:

    Yep, ben ça va, les chevilles? Le feu d’artifice pour te souhaiter la bienvenue… rien que ça! Bon en tout cas ça a l’air d’aller mieux pour toi, toujours un peu Beyrouth mais bon… ^^

Laisser un commentaire

«
»