Et oui, et oui, l’école est finie!!!

Coucou mes petits louveteaux!!! Je vous ai manqué? Bon je sais, j’aurais dû vous donner plus de nouvelles, mais j’ai été débordée ces derniers temps… Voici donc un bref (enfin comme je suis une pipelette, bref c’est vite dit, comme dirait un certain Pépin…!) résumé de mes activités les plus récentes.

Le dernier post vous a été écrit en direct de Meiss Ej Jabal à la frontière israélienne. J’ai été invitée ce week-end là chez mon étudiante Safâa, ainsi que chez mon autre étudiante Fatmeh. Les deux n’ont d’ailleurs cessé de se disputer sur celle qui allait m’avoir chez elle… Je me suis sentie, comment dire, un peu comme un jouet tiraillé entre deux enfants!!! Ce n’était pas désagréable, mais un peu gênant tout de même car je ne voulais blesser la sensibilité de personne!!!

J’ai eu, lors de ce week end, l’occasion de découvrir la citadelle de Dubai (probablement construite par les Croisés, mais avec certitude bombardée par les Israéliens!). Les ruines de ce site sont assez impressionnante, vous devrez me croire sur parole, car la connexion internet, ici, est insuffisante au téléchargement de photos! J’ai aussi vu les villages environnants, les champs de tabac, les papillons et libellules multicolores, le calme reposant d’une foret de pins. J’ai fait la rencontre fortuite de plusieurs tortues, c’est rigolo d’en trouver sur la route comme on trouverait un lapin écrasé sur la route à Cugnaux!

J’ai également vu les ravages de la guerre, les trous causés par les éclats d’obus qui constellent les maisons, les cimetières de martyrs et mémoriaux de guerre disséminés un peu partout, les chars et Hummers et Jeeps, les lance-roquettes dirigés vers la frontière, les drapeaux verts et jaunes hissés dans toutes les rues représentant les deux partis de la résistance (Hareket Amal et de Hezbollah), les bases de l’ONU réparties dans chaque village, la menace Israélienne omniprésente… Tout cela en contraste complet avec le calme ambiant, l’ambiance « décontractée » (ce terme ne fait en aucun cas référence aux mœurs exclusivement Chiites du village!), la quasi-absence des sonneries de portable!!! Et oui, ici, Israël brouille les réseaux de communication, si bien qu’il faut se mettre debout sur l’un des balcons de la maison, à un endroit bien précis, avec le bras tendu vers le ciel pour espérer, si on est chanceux, recevoir un peu de réseau!!!

Mais avant tout, c’est encore une fois le côté humain qui a primé ici. J’ai bien entendu, été reçue comme une reine une fois de plus. La mère s’empressant de me cuisiner toutes les spécialités locales, tout le monde à mes petits soins en permanence, les parents m’ont même cédé leur chambre afin que je dorme dans un grand lit, avec mon étudiante par terre à mes pieds et son frère par terre dans le salon… Vous n’imaginez même pas la gêne que l’on peut ressentir en tant qu’européenne devant un tel accueil… Mais bon, je commence à m’y faire!

J’ai eu la chance durant ce week-end de faire une comparaison quelque peu troublante entre deux famille d’une même religion (en l’occurrence des Chiites) mais pourtant au mode de vie bien différent… L’une n’était pas voilée (mise à part la maman), la femme pouvait y faire la même chose que les hommes et on me proposait des cigarettes toutes les 5 minutes. Chez l’autre, je ne pouvais même pas serrer la main aux hommes, qui se tenaient, de toute façon, à bonne distance, nous avons dû aller dans une pièce à part pour fumer le narghileh, afin que les hommes ne nous voient pas (bien que ce soit un homme qui ait dû aller chercher et préparer narghileh et braises pour nous!). Les enfants couraient partout, que des filles, les petits garçons étant autorisés à jouer dans la rue…

Mon week-end s’est, en plus grande partie et au désespoir de l’une de mes étudiantes, déroulé dans la première famille. Pour la première fois depuis mon arrivée au Liban j’y ai vécu une crise de fou rire qui en est arrivée aux larmes, lors d’une soirée à la bougie (coupure d’électricité habituelle oblige!) avec mon étudiante et son frère sur … des moustiques!!!

 

 

De retour à Hadath (à la cité universitaire, chez moi, quoi!) le lundi soir, j’ai fait l’expérience de mes premiers coups de feu. C’était, en effet le jour de la fête de la libération de 2000, alors tout le monde tirait en l’air… Je dois avouer que ce n’était pas très rassurant tout ça… Les détonations résonnaient dans le campus à travers lequel je marchais pour trouver une cabine téléphonique pour appeler mon Papa… Heureusement, à l’appel de la prière, tout s’est arrêté pour laisser place aux chants que j’aime tant!

La semaine suivante j’ai travaillé dur avec mes étudiantes et j’ai eu des moments de détente avec mon libanais préféré…

Le samedi j’ai aidé une copine Irakienne rencontrée sur le campus à trouver des sources pour sa thèse de doctorat en droit administratif français spécialisée dans les sanctions infligées aux fonctionnaires… Cette fille (Taghreed, dont le nom signifie le chant des oiseaux le matin!) est impressionnante: elle ne parle pas un mot de français mais comprend la majorité des écrits juridiques. Elle m’a parlé de sa vie en Irak, de son travail au ministère de la justice. Cette rencontre fut pour moi des plus enrichissantes et je garde un souvenir impérissable de la gentillesse de cette femme que la vie n’a pas épargnée. Elle m’a ensuite emmené visiter une somptueuse mosquée du centre ville. Être dans un tel lieu de culte est réellement impressionnant et j’ai trouvé l’expérience du port du voile des plus intéressante. En fait c’est très agréable de se sentir comme protégée des regards insistants et continuels des hommes d’ici…

Après cela, je l’ai emmené visiter un église. Cet échange cultuel et culturel est prégnant dans la société libanaise et nous, toutes deux étrangères à ce pays, l’avons fort bien mis en pratique en ce jour magique!

 

 

Cette semaine, j’ai donné mes derniers cours, les élections de ce week-end ayant abrégé la durée des cours, et c’est avec une tristesse inattendue que j’ai dit au revoir à mes étudiantes. Je n’aurais pas pensé m’attacher autant à ce métier et à ces filles, ces petites « mines riches en pierres précieuses d’une valeur inestimable »…

La récompense que j’ai reçue de mon travail auprès d’elle était incroyable. Lorsqu’au dernier cours j’ai demandé ce que, selon elles, j’avais bien fait et mal fait dans mes leçons, je me suis rendue compte que ce métier est réellement ma vocation. Les seuls défauts que j’ai sont que je n’établit pas avec assez de rigueur un temps imparti à chaque exercice et que je m’attache peut-être trop à mes étudiantes (et ça elles me l’ont dit pour que je me protège!)…

 

 

Ce week-end, c’est les élections. Malgré les recommandations, je vais tout de même visiter le Chouf samedi avec des étudiantes. Mais c’est promis dimanche, jour des élections, et probablement lundi, je ne bouge pas de chez moi… Pour ce qui est des jours suivants, tout dépendra de l’issue des élections et du conflit qui pourrait en découler…

 

 

Regardez les infos pour plus d’infos!!!!

A bientôt j’espère!

Des gros bisous à tous, et Poune donne moi des nouvelles!!! Tu déménages quand alors?!

Une pensee speciale et pleine de tendresse pour ma petite Chouba!

Et un tres bon anniversaire a mon grand frere qui a eu la mauvaise idee de naitre le jour des elections, je ne pourrai donc pas venir lui ecrire en ce jour precis!

Commentaires:

4 Réponses à “Et oui, et oui, l’école est finie!!!”

  1. Ln
    Ln écrit:

    Coucou ma belle! Sympa ta comparaison des tortues avec les lapins de Cugnaux… lol Contente que tu aies trouvée ta vocation, c’est très important! Sinon je t’imagine très bien debout sur le balcon de la maison entrain de faire l’antenne!! hihihi! Ce paysage de guerre (les tanks, les murs troués pas les maisons etc etc) doivent être assez tristement impressionnant à voir. Cette différence de culture doit être impressionnante à vivre et j’imagine que tu dois être contente de vivre loin de leur mode de vie!!!! On pense très fort à toi en ce week-end end d’élections. Enormes poutoux à notre bubulle qui nous manque énormément! Prends soin de toi et reviens nous entière!!!!

  2. BB Vio
    BB Vio écrit:

    oui, super ke tu sois sure de ta vocation!
    fin des cours=fin de l annee?
    tu c qd tu reviens en france? ds ta nouvelle ptite maison?

    XX

  3. Bellon arlette
    Bellon arlette écrit:

    pense souvent à toi mais actuellement ai beaucoup de choses à faire et la maison se vide tout doucement….. et c’est vraiment un travail de titan… en fonction de tout cela peut être que je vais pouvoir faire le déménageur …. pleins de bisous.

  4. Lilou
    Lilou écrit:

    Coucou bubulle,

    Quelle super experience tu vis. Tu dois rentrer quand on France?

    Gros bisous la belle.

Laisser un commentaire

«
»